Cet essai veut.
Perturber, remettre en cause les notions en place, donc usées, de la littérature et de la vision de la littérature.
Explorer les grands moments du cri, à savoir l'expressionnisme, les prémices futuristes, Artaud, mais aussi les notions de politique, de pornographique, d'obscène.
Réunir pour la première fois les œuvres de Sade, Pierre Jean Jouve, Georges Bataille, Vladimir Maïakovski, Joyce Mansour, Franck Venaille, Abdellatif Laâbi, Louis Calaferte, Bernard Noël, Pierre Guyotat, et de nombreuses autres, sans passer sous silence l'œuvre du grand oublié Francis Giauque.
Cet essai cherchera alors, tout au long de son déroulement, à dévoiler le point commun qui réunit ces œuvres.
En quelques mots.

 

Écrire le cri est le premier livre d'Alain MARC.

.

 

« Dès la première fois où Alain Marc m'eut parlé de son projet, je pris le Larousse étymologique, et je m'aperçus, à ma grande surprise, que le mot "cri" n'a pas pour origine une onomatopée, comme je l'avais toujours cru [...]. Cela, c'est le plaisir indicible de notre langue !
   "Cri" vient tout simplement de l'appel lancé aux citoyens "quirites".
   - Quirites ! Quirites ! - cri.


   Lorsque Alain Marc me parla de son projet, le mot "citoyen" n'était pas plus répandu qu'un autre... Maintenant que le livre est prêt à paraître, c'est un mot qui est partout, on peut même dire qu'il est rare de tomber sur une déclaration politique, ou sur l'expression d'un problème de société, où ce mot n'est pas !
   Le mot "cri" apparaît pour la première fois dans la Chanson de Roland. Le mot "quirites" est l'un des mots-clés de notre époque. Après mille années d'attente, le livre d'Alain Marc vient exactement à son heure comme si tout ce qui s'était passé depuis mille ans n'avait été que pour préparer sa venue.
   Poussons un irrintzina !!

PIERRE BOURGEADE*, LE 16 AOÛT 2000.

   * Derniers ouvrages parus : Les Âmes juives (Tristram), Pitbull (Série Noire Gallimard), L'Argent (l'Infini Gallimard) »

extraits de « Du "I" au "A" - La vie des cris », préface d'Écrire le cri.

 

 

À HENRI MESCHONNIC,
À
PIERRE BOURGEADE,

MES REMERCIEMENTS LES PLUS VIFS À
PIERRE NORA,
CYRILLE MANSOUR, YVES DI MANNO,
DENIS ROCHE,
GÉRARD DESSONS,

premières dédicaces d'Écrire le cri.

 

 

 

lire un autre extrait publié
dans la poésie doit quitter la beauté

 

 

hors-textes du marquis de Sade, Vladimir Maïakovski, Francis Giauque, Franck Venaille, Bernard Noël
et Joyce Mansour

.

 

« La liste est longue, des auteurs réunis à l'occasion de cet émoi collectif du cri. [...]
  [...] Le cri de l'Être, l'Être du cri [...] Pareille dénudation mérite la violence. [...] "trace de l'Être, trace d'un sujet qui souffre, qui persécute et opprime." Alain Marc prône "une littérature habitée" à coup de "violence", de "transgression" [...].
  En proposant [...], en revendiquant une "primauté du sens dans l'écriture littéraire" sur la forme [...]. De Sade à Virginie Despentes sont dégagées des "figures du cri" [...], qui toutes reposent sur la violence "du propos tenu".
  Contre une vision préconçue de la littérature, transcendante aux œuvres, celles-ci sont justement la force qui transforme, à chaque fois, la littérature. L'essai d'Alain Marc tente de mettre l'accent sur cette force, et ouvre la voie d'une pensée de la force »

Thibault LEMONDE, note de lecture sur Écrire le cri, revue Europe « Antonin Artaud », no 873/874, janv.-fév. 2002

 

.

« Écrire le cri, Regards hallucinés, La poitrine étranglée :
trois livres d'Alain Marc »

« ... Écrire le cri, un essai si on veut bien redonner à ce mot son sens de tentative, une tentative de cerner la notion de cri, dans toutes ses dimensions et surtout de savoir si l'on peut "écrire le cri". Paradoxe absolu : comment écrire ce qui n'use pas de mots, ce qui a lieu précisément quand les mots manquent… et de quel cri s'agit-il… il y a cri et cri, cris et cris, é-cri(t)s ou non ; mais n'est-ce pas pur leurre que de vouloir écrire le cri ? Qu'est ce qui fait de telle écriture une écriture du cri, qu'est-ce qui crie dans l'écriture de certains, qui crie là ? Pourquoi telle vocifération n'est pas cri et pourquoi tel silence est cri ? Autant de questions qu'aborde Alain Marc dans une démarche très singulière, avec une écriture qui calque la complexité fuyante du propos. Phrases souvent interrompues, montage extraordinairement habile de citations (on pourrait presque évoquer la technique du centon sauf qu'ici si le matériau vient d'autrui, l'architecte et le maçon sont l'auteur qui agence au joint près ces pierres-là de Bernard Noël, d'Artaud, de Merleau-Ponty, de Wittgenstein, de maints universitaires), ponctuation très particulière avec un usage atypique de la virgule. Suspens souvent qui laisse une extraordinaire liberté au lecteur. D'entrer dans la phrase, de la poursuivre, de devenir co-auteur de la réflexion. Aucune coquetterie dans tout cela, Alain Marc est à mille lieux des poses, des tics ou d'une attitude de séduction. Il écrit à même la chair de sa réflexion, de son intuition, sans concessions ni pour les autres ni pour lui-même, ni pour la société. Il est à l'écart, écart du système, écart de la société de consommation, écart de la ville. Tout en étant proche. Il ne nie pas, il connaît, il sait, il voit, il entend mais il est à cet écart qui permet le jugement. Et qui permet de penser et d'écrire le cri, devant cela qui n'est plus perceptible à celui qui est immergé dedans, parce que justement tout est fait pour obnubiler son regard, ses perceptions et surtout sa liberté de juger.
Écrire le cri est un livre exigeant, difficile, qui ne se donne pas d'emblée mais qui révèle petit à petit tout son potentiel. Qui est avant tout de déstabiliser, d'ouvrir à mille questions. Métaphysiques, ontologiques, existentielles et bien sûr éthiques et (j'insiste sur le ET) poétiques.
[...]
... l'essai-tentative à l'écart des usages universitaires mais sans doute susceptible d'ébranler des pans entiers de la bonne conscience du pensé correct. »

Florence Trocmé, extraits de la lecture complète
insérée dans les « Fiches de lectures » de Poezibao

 

« il a publié l'essai Écrire le cri en 2000, livre fondateur »

présentation de l'auteur pour la soirée « 100 poètes + 100 artistes = 200 minutes de poésie »
pour le lancement du 28e Marché de la poésie

 

 

présentation et débat autour d'Écrire le cri

 

 

Écrire le cri a reçu depuis sa publication les félicitations, remerciements, messages d'encouragements, de sympathie ou d'intérêt de Denis Bruckmann, d'Abdellatif Lâabi, de Franck Venaille, Ernest Pignon-Ernest, Nina Bouraoui, Yves Leclair, Maurice Lever, Pierre Garnier, Madeleine Weber, Philippe Guénin, Philippe Rahmy, Nicolas Rozier, Mireille Larroche, Monique Enckell, Donatella Bizutti, Lino de Giuli et Murielle Compère-Demarcy -

 

 


Ils l’ont acquis et ont travaillé entre autres à partir de
au cours de la création du spectacle vidéo-sonore et de théâtre contemporain
Vladimir Maïakovski, Tragédie en 02 actes
(représentations à Montpellier, Montreuil, Nîmes, Saint-Ouen d'oct. 2001 à juin 2002
-
référence d'Écrire le cri dans la bibliographie de la brochure de promotion du spectacle),
compagnie professionnelle Myrtilles, Montpellier

- consulter le site de la compagnie Myrtilles

pour la conception des soirées des « Lundi de la contemporaine » « les Cris du cri » de la Péniche-opéra

 

Ils l’ont répertorié :
Sade bibliografia (Saggi)
PitBossAnnie : French, Italian, Spanish and Portuguese Literature (« What's been published database »)
OpenLibrary
, Goodreads & LibraryThing

 

Ils l’ont dans leurs rayons ou en information en France et à l'étranger :
Bibliothèque nationale de France
(accès libre haut-de-jardin salles tous publics)
Bibliothèque Publique d'Information
BPI du Centre Georges Pompidou
(accès libre rayons "sciences sociales")
Bibliothèque du Centre international de poésie Marseille CipM
Bibliothèque universitaire Paris 3 Sorbonne-Nouvelle
Bibliothèque universitaire Paris 8 Vincennes à Saint-Denis
Bibliothèque universitaire de Cergy-Pontoise

Médiathèque Louis Aragon
d'Amiens
Bibliothèque publique et universitaire de Genève
Taylor Institution Library (Oxford University)
Universitätsbibliothek Bamberg (Allemagne)

etc.
(consulter WorldCat.org pour les autres bibliothèques
- indiquer région France puis "Trouver des bibliothèques")

 

 


ACCUEIL PRESSE ET AUTRES :

annonce de la sortie et description d'Écrire le cri, rubrique « les Livres de la semaine »,
revue des professionnels du livre Livres Hebdo du vend. 20 oct. 2000

annonce de la sortie d'Écrire le cri reprenant la quatrième de couverture, journal Paris 8 Infos no 49 et site internet www.univ-paris8.com,
université Paris 8, Saint-Denis, mars 2001

référence d'Écrire le cri dans la bibliographie de la journée d'étude du vend. 23 mars 2001 « le Livre impossible »
- inachevé, avorté, détruit... - Guyotat, Aragon la Défense de l'infini, Sade, Bataille, Artaud... (et des suivantes ?),
interventions d'Olivier Rolin, Michel Surya, Michel Delon, Francis Marmande...,
Grand auditorium de la Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand

référence et présentation d'Écrire le cri par Gérard Dessons dans son séminaire « Artaud, la théâtralité du langage »,
université Paris 8, Saint-Denis, mars à juin 2001

reprise de nombreuses phrases, citations et références d'Écrire le cri (non citées..., essai uniquement listé dans la bibliographie !!!),
mémoire de maîtrise « Cri », Arts plastiques et sciences de l'art, université Paris I Panthéon-Sorbonne, nov. 2001

insertion de la couverture d'Écrire le cri sur le site graphique et poétique du photographe et poète coréen Chang-Kyum Kim
- entre Henri Michaux, Henri Meschonnic et une galerie photos... (nou)

citation tirée d'Écrire le cri et reprise du titre dans la chronique « Toudi su el coechie (3) » de Christian Édziré Déquesnes
avec les références de l'essai , fanzine alternatif de poésie et littérature Ffwl, no 7, Douai, sept. 2002

Hélène Singer, citations d'Écrire le cri sur l'obscène et reprises de citations de la revue Traverses
dans son article « Quand la voix se fait obscène », dossier « l'Obscène, acte ou image ? »,
revue litt. sur les arts de l'image la Voix du regard no 15, aut. 2002

Stéphanie Caron, référence à Écrire le cri dans son article « Réinventer le lyrisme, Joyce Mansour poète-femme du surréalisme » *,
revue l'Information littéraire no 2002/3

* résumé d’une thèse soutenue en décembre 2001 dont une version remaniée est parue dernièrement aux éditions Droz
dans la collection « Histoire des idées et critique littéraire »

recommandation de la lecture d'Écrire le cri, note de la rédaction sur l'auteur en présentation du projet à venir
après la publication de 3 « Notes sur le regard halluciné », fanzine alternatif de poésie et littérature Ffwl, no 8, Douai, déc. 2002

recommandation de la lecture d'Écrire le cri (de l'écoute du dernier album d'Elvis Costello
et de la lecture du dernier recueil d'Évelyne "S." Nourtier),
information « (2)Brokes - News » du groupe de rock picard diffusée par courrier internet le vend. 16 janv. 2004
ainsi que dans les diffusions suivantes

« je cris écris cri... », texte de Lucille Calmel composé à partir d'Écrire le cri, Montpellier, 26 fév. 2003,
publié dans le dossier hors série BASEMENTS-Ffwl des Araignées... au CRI, Travail d'Alain Marc de mi-oct. 2004

citation d'un passage d'Écrire le cri dans la thèse de doctorat en littérature française « Poétique de l'aphasie chez Henri Michaux »
de Chang-Kyum Kim, université Paris 8, Saint-Denis, janv. 2004

invitation de Jehan Van Langhenhoven pour un entretien autour de l'essai Écrire le cri
dans l'émission « Ondes de choc » sur Radio libertaire le 8 mars 2004 : voir Vie et Cri

annonce de la parution d'Écrire le cri sur le site e-littérature de Penvis et Alice Granger, mi-août 2004

Alain Oudin, référence et citation de la quatrième de couverture d'Écrire le cri dans une note « À propos du CRI : »
qui partant du Cri-rythme de François Dufrêne poursuit sur l'intérêt de Pierre Molinier pour le cri,
note parmi une longue série destinée à paraître à la suite de l'étude détaillée
d'Alain Oudin sur Altagor « la Parole transformelle : l'oralité affirmée contre toute culture »,
« revue du schématisme » Schéma et shématisation no 61, Noyers-sur-Serein, Yonne, 4ème trim. 2004
- article complet consultable à la galerie À l'enseigne des Oudin

Catherine Brun, citation d'Écrire le cri dans la bibliographie de son essai Pierre Guyotat : essai biographique, Léo Scheer, 2005

commentaire lien Francis Giauque et Écrire le cri, « journal permanent de la poésie » sur internet Poezibao, fin nov. 2005

renvoi sur Écrire le cri à la fin de la présentation de Vladimir Maïakovski et citation tirée de l'essai
dans l'article « Anthologie permanente / Vladimir Maïakovski et Bernard Chambaz » à l'occasion de la sortie d'une nouvelle traduction
dans la collection poésie/Gallimard, « journal permanent de la poésie » sur internet Poezibao, fin nov. 2005

nombreuses citations et appuis théoriques d'Écrire le cri dans la thèse d'Hélène Singer sur sa pratique de performances basées sur le cri
« Expressions du corps interne », Arts plastiques et sciences de l'art, université Paris I - Panthéon-Sorbonne, début déc. 2005

référence d'Écrire le cri dans la présentation de l'émission consacrée à Vladimir Maïakovski
de Michel Cazenave une Vie, une œuvre, France Culture, dim. 28 mai 2006

commentaire (presque suscité, par rapport à Écrire le cri...) sur l'essai la Poésie à cœur, à corps et à cri,
« journal permanent de la poésie » sur internet Poezibao, mi-sept. 2006

citation-commentaire en interrelation entre une réflexion d'Écrire le cri et le travail de l'"entre-dire", blog S-entredire, fin fév. 2007

Estelle Bayon, citations d'Écrire le cri dans son essai le Cinéma obscène, préface de Bernard Andrieu, coll. « Champs visuels », l'Harmattan,
mars 2007

questions autour de l'essai Écrire le cri au cours de l'entretien avec Andy Verol publié dans l'Atelier le Mort-qui-trompe, déb. juil. 2007 :
voir Écriture du cri et société

Marie-Hélène Larochelle (dir.), note et renvoi sur la page appropriée d'Écrire le cri à propos d'une étymologie politique de l'invective comme cri,
essai Invectives et violences verbales dans le discours littéraire, PUL (Presses Universitaires de Laval), 2007

présentation d'Écrire le cri sur Google livres

Jean-Luc Berlet, article « le Cri... », avec la couverture d'Écrire le cri renvoyant au livre (avec beaucoup d'éléments dans le corps du texte)
suite au café philo du 24 juin 2009 au café Saint-René, site Accordphilo, déb.-mi juil. 2009

présence d'Écrire le cri sur la table des livres des participants au livre-catalogue Tombeau pour les rares suite à la lecture effectuée,
Halle Saint-Pierre, juin 2010

présentation et mise en vente d'Écrire le cri tout au long de l'exposition « Kej, graphiste de l'humain » à la galerie l'Atelier de Marianne
du 12 au 31 mai 2011

citations et appuis théoriques d'Écrire le cri
dans la section « Entre le chant et la performance » du chapitre premier « Du chant lyrique au chant plastique »,
« Le Cri et l'organique » et « Le Cri dans la performance » du chapitre III « Esquisse d'un chant plastique »,
« Le Langage non articulé et l'expression » du chapitre VI « Expressions non discursives »
et « Un chant plastique expressionniste ? » du chapitre VII « Expulsion vocale d'un trop plein »
de l'essai d'Hélène Singer Expressions du corps interne. La voix, la performance et le chant plastique,
coll. « Arts & sciences de l'art » créée et dirigée par Costin Miereanu, IDEAT - CNRS / Université Paris I, l'Harmattan, oct. 2011

référence d'Écrire le cri dans la bibliographie de l'article de Vincent Teixeira sur Francis Giauque, fin déc. 2011

annonce d'Isabelle Grell sur le réseau "social" Facebook suite à sa rencontre d'Écrire le cri et de la collaboration de Pierre Bourgeade
(il faut se connecter), mi mars 2013

publication de la couverture d'Écrire le cri et du CD le Grand cycle de la vie ou l'odyssée humaine ayant inspiré le poème (avecJean-Pierre Duprey, Antonin Artaud et Nicolas Rozier)
sur le profil du réseau "social" Facebook (il faut se connecter et être ami de) et sur le blog de Murielle Compère-Demarcy, mi juil. 2015

relais des annonces de ventes d'Écrire le cri "livre rarissime"... sur le profil du réseau "social" Facebook (avec les appréciations), mi-fin août 2015


participation à des salons, signatures et autres :
voir la présentation et le débat à la librairie les Temps modernes d'Orléans et l'annonce envoyée, la performance théâtrale par le Théâtre en l'air, la présentation et le débat à Beauvais en 2000, le salon du livre de Paris 2001, le salon régional et le 1er salon du livre d'expression populaire d'Arras de 2002, le salon du livre de Paris 2003
, les mardis littéraires de Jean-Lou Guérin au Café de la mairie et le débat des éditions de Champtin à Paris en 2003, les trois salons régionaux avec l'entretien-minute de Kriss de 2005, le salon régional de 2007, le salon régional de 2008, les trois salons régionaux de 2009, le salon régional de 2011, le salon régional de 2012, le salon régional de 2013 et le 3ème Festival de poésie de Creil 2014 et un salon dans un lycée

 

 



INTERVENTIONS, ENTRETIENS ET AUTRE SUITE A LA PUBLICATION D'
ÉCRIRE LE CRI
: voir le Cri, suite

ANTHOLOGIE EN LIGNE « POÉSIES DU CRI » À LA BASE D'ÉCRIRE LE CRI : voir les Collab(orations) En ligne

CRI ET ARTS : voir Cri et arts Racines et Cri et arts Tracts, Internet...


 

 

ISBN 978-2910142-04-9 - 190 pages, format 120 x 200 - 18 € 29

éditions l'Écarlate

 

libraires :

 

diffusion-distribution : voir le site des éditions l'Écarlate

 

particuliers :

 

chez votre libraire habituel

 

trouver le livre à la librairie des sciences humaines de l'Harmattan

ou à la galerie et librairie Alain Oudin Art contemporain

 

commander le livre en ligne et le retirer dans une des librairies du réseau Place des libraires

commander le livre en ligne ou commander le livre en ligne et le retirer dans une des librairies Fnac
ou du Furet du nord (Nord-Pas-de-Calais)

 

partager, lire ou commander le livre en ligne par Libfly

 

commander le livre en ligne sur Chapitre.com (et consulter la 4ème de couverture)
ou en indirect par
Rue des livres

 

Ils l’ont acquis :
Médiathèque d'Issy-les-Moulineaux
Médiathèque départementale de l'Oise
Bibliothèque départementale de la Somme (renseignez le titre du livre)
Médiathèque du Beauvaisis centre ville

 

 

(autres livres aux éditions l'Écarlate :

Georges Bataille, le Dictionnaire critique, note de Bernard Noël,
Bernard Noël, l'Espace du désir,
Jean Zay, Chroniques du grenier,
Brigitte Fontaine, la Limonade bleue

et au sein de la collection « l'Écarlate » ouverte chez l'Harmattan :

Ákos Kertész, le Prix de l'honnêteté, traduit du hongrois par Georges Kassai et Gilles Bellamy,
Ákos Kertész, Makra, traduit du hongrois par Georges Kassai et Gilles Bellamy,
la Voix de Valère Novarina, dirigé par Pierre Jourde, actes du colloque de Valence)

.

 

cet ouvrage a reçu le soutien de la Ville de Beauvais *

* réception d'Hubert Haddad en résidence d'auteur, organisation d'une manifestation autour de Valère Novarina avec lectures de l'auteur, invitation de Jacques Gaucheron et d'Henri Meschonnic pour un cycle de conférences sur Paul Éluard, de Dominique Grandmont et d'Abdellatif Laâbi pour des lectures et présentations de leurs œuvres, organisation du Printemps des poètes 2000 autour de Jacques Garelli, etc.

- voir le premier projet (abandonné) -

 

article « Essai : Écrire le cri »,
parties « la Mise en écrit du cri » et « Penser la littérature autrement »,
rubrique « À l'affiche », mensuel Beauvais le journal, no 217, nov. 2000

 

 



une performance théâtrale a été réalisée

à partir de l'essai

par la compagnie Théâtre en l'air