poèmes, reproductions de sculptures & lavis de Bertrand Créac'h

 

 

Liste des poèmes :

pierres marbrières

en marbre noir

messages

galets

frontispices et bois blanchi

peintures lavis

totems

colonnes 

 

 

.

 

lire l'extrait du poème « totems », la note 1 et la note 2 avant reformulation utilisées en exergue
d'En regard, sur Bertrand Créac'h
dans la poésie doit quitter la beauté

 

 

« Ces huit poèmes sont nés au cours de méditations effectuées dans un même lieu, un couloir suffisamment long, à attendre régulièrement et environ à la même heure, la sortie d'une personne proche. »

 

 

photographies de Jean-Louis Bouché

 

 

« C’est un très beau livre que publie Dumerchez, associant les poèmes d’Alain Marc et les sculptures et lavis de Bertrand Créac’h. Il s’agit là, et on sait que ce n’est pas toujours le cas, d’un véritable dialogue où reproductions des œuvres de Créac’h (très belle qualité éditoriale de l’ouvrage) et textes de Marc (on note aussi l’écho entre les deux noms propres) se parlent, se répondent, s’informent, se donnent à lire mutuellement. Toucher palper sou / peser dit Alain Marc et il réussit ce tour de force que dans leur dépouillement ses mots parviennent à donner ce sentiment de soupeser ces sculptures, d’ouvrir les plus secrètes, d’amplifier la suggestion. Mon travail est silencieux… ce livre ouvre sur le silence, la méditation, monde de clôture / et de médi / tation, la césure ici suggérant aussi la médiation et le dialogue profond entre les deux artistes. Une très belle réussite dans un genre difficile. »

Florence Trocmé, présentation tirée de « Poezibao a reçu (dimanche 3 février 2008) »
insérée dans la rubrique « Poezibao vient de recevoir » de Poezibao

et relayée sur PaperBlog

 

 

« … C'est un véritable dialogue entre les reproductions des oeuvres sensorielles du sculpteur et la magie des mots du poète qui réussit à donner ce sentiment de soupeser, d'ouvrir les plus secrètes des sculptures, de voyager dans les lavis »

fiche du diffuseur les Belles lettres

 

 


début du poème en marbre noir avec la photographie associée de Jean-Louis Bouché d'une sculpture de Bertrand Créac'h
choisi et publié par Angèle Paoli dans la rubrique « Poésie d'un jour »
de la « revue littéraire, artistique & cap-corsaire » sur internet Terres de femmes, mi mai 2008, relayé sur PaperBlog et coZop,
et rappelé sur l'index des publications mai 2008

 

 

 

« Dans cette rencontre avec le sculpteur nous sommes plongés en la conversation qu’entretient le poète avec les œuvres, en cette révélation des mots qui donnent vie aux œuvres retrouvant quelque chose de l’acte du sculpteur. L’écriture en est ciselée, retrouvant les cassures, les fentes et la douceur des courbes ; les abrupts, les tensions comme les lissés, les voilures. Tout cela vient s’exprimer dans l’expression poétique en y cristallisant la chimie du verbe en l’acte révélé […]
   Tous les poèmes prennent actes de ce mouvement du regard en accord avec l’œuvre, nous révélant le chant perçu que chaque œuvre a dévoilé, disant cette part d’innomé que celle-ci contient dans les traces laissées par le sculpteur des gestes qu’il a eus. C’est ce qui fait la beauté de cette rencontre, la force de la poésie d’aller retrouver la phrase silencieuse qui est là, devant soi, qui ne demande rien d’autre que d’être entendue
 »

extrait de l'article de Gilbert Desmée
dans sa chronique en ligne « Vagabondages poétiques », début juil. 2008

 

 

   « … ce livre est un véritable trésor de douceur et de poésie. Les couleurs — le blanc et le gris — font de l'ensemble un objet, dont l'harmonie est accentuée par […] le papier glacé du livre. […] la douceur et la sobriété […] se retrouvent dans une bonne partie du livre, dans les mots comme dans les sculptures. […] autant d'indices de la présence forte de la nature dans l'ensemble du livre, mais aussi du lien entre les mots et les sculptures. Les mots forment des empreintes dans les sculptures, et les poèmes sont eux-mêmes de petites stèles, à la manière des Stèles de Victor Ségalen.
     […] Ces contrastes sont révélés, mis en lumière par les poèmes d'Alain Marc. Le poète est dans une sorte d'empathie avec le sculpteur, il s'efface pour lui donner ses mots et sa respiration. Et ainsi nous éclaire, sur les mouvements de la nature au cœur de sa permanence et de sa force sauvage, sur l'intimité du sculpteur, sur les vestiges et l'empreinte du temps, sur la très grande sensualité de l'œ
uvre de Bertrand Créac'h.
     Laisser des traces, travailler jusqu'au jaillissement de l'émotion : ces exigences partagées par les deux artistes Bertrand Créac'h et Alain Marc donnent une œuvre d'une force et d'une beauté particulièrement émouvantes, touchante de sobriété.
 »

extraits de l'article d'Hélène Cotrelle « Alain Marc en regard sur Bertrand Créac'h »,
catalogue Juste des livres, Livres d'artistes des éditions Dumerchez suite à l'exposition,
Bernard Dumerchez, début mai 2009

 

 

.

 

« Alain Marc, Nécessités intérieures »

   « Le livre est une splendeur […]. Le papier est magnifique et somptueuses les reproductions des oeuvres du sculpteur et peintre. Des oeuvres d'une rare élégance […]
      Les mots d'Alain Marc sont à l'image des sculptures : sobres, rigoureux et, par le jeu des intervalles, posés avec précision dans le corps du poème. Dès la quatrième ligne, “sensuel” et, dès la cinquième, “sensualité”. Plus loin “voluptés”, “sensations”, “sensibilité” et “émotion”. Il accroche aussi la dimension spirituelle du travail : “travail intime et secret / où l'artiste saisit les instants / mouvants / en gestation” ; “toujours à la recherche / de l'essentiel / toute la laongueur / de l'éter / nité” - on remarque ici la troncature qui, isolant un “éter” (aussi éther), traduit l'étirement du temps ; et surtout, dans “Totems”, ce tercet :
                                    architectures
                                    spirituelles
                                    qui habitent nos songes
      Il a cette phrase qui s'applique tout autant au sculpteur qu'au poète : “et ensuite / le travail / devient lucide”.
      On rêverait, ces huit poèmes, d'entendre l'auteur nous les dire cependant que nous caresserions les marbres du sculpteur. Alain Marc, en effet, s'intéresse de très près à la [lecture publique]. »

Roger Wallet, extraits de « Alain Marc, Nécessités intérieures »,
revue numérique les Années no75, page 893, 31 mai 2016

relais de l'article sur le réseau "social" Facebook (avec la reproduction de l'article et les appréciations)

 

 

En regard, sur Bertrand Créac'h a reçu entre autres depuis sa publication les appréciations de Madeleine Weber, Philippe Méhat, Hubert Haddad, Henri Meschonnic, Armand Dupuy, Nicolas Rozier, Bernard Gabriel Lafabrie, Catherine Weinzorn, Bernard Guillot, Bernard Noël, Monique Enckell et Lino de Giuli -

 

 

Ils l'ont répertorié :
MyBoox

Ils l’ont dans leurs rayons ou en information :
Bibliothèque nationale de France
Médiathèque Louis Aragon d'Amiens

 

 


ACCUEILS PRESSE ET AUTRES :

annonce « Rencontre d'un poète et d'un sculpteur picard » sur le site test d'actualités du collectif Artis Facta, début juin 2008

présentation en encadré dans le 4ème répertoire des éditeurs de Picardie, PicAsCo, mars 2009

présence / présentation du livre dans les dernières biobibliographies de l'artiste :
salon Réalités nouvelles, diocèse de Beauvais, galerie Beddington fine art, 1er sem. 2010

présence du livre lors de toute l'exposition « Sentiers » de Bertrand Créac'h, Laurence Granger et Delphine Duault
à l'Arsenal / Musée de Soissons, 30 sept. - 30 oct. 2011

rappel de la publication d'En regard, sur Bertrand Créac'h (et commentaires) sur la page la Vie des livres en Picardie et ailleurs
par le collectif Artis Facta, réseau "social" Facebook, déb.-mi janv. 2012

affiche sérigraphiée d'un extrait d'En regard, sur Bertrand Créac'h choisi et disposé au pied d'un lavis de l'artiste,
2ème Festival de poésie de Creil « la Poésie en avant », sam. 13 mai 2013

reproduction du poème « messages » d'En regard, sur Bertrand Créac'h au milieu dans la vitrine des maquettes de l'artiste,
exposition d'oeuvres pour l'exposition « Ondes parallèles : Serge Saunière - Bertrand Créac'h »,
médiathèque de Meudon-la-Forêt, 12 sept. - 13 oct. 2013


participation à des salons, signatures et autres :
voir les annonces, le Marché de la poésie et un salon régional 2008, une interventions dans un lycée en 2008, les lectures et dédicace de Saint-Leu d'Esserent pour les journées européennes du patrimoine 2008, cinq salons régionaux de 2009, la lecture du salon Adjuvance
et celle de la librairire Folies d'encre de Saint-Ouen 2009, les mots de Bertrand Créac'h, le salon régional de 2010, le salon régional de 2011, une lecture privée à Saorge en 2011, l'intervention dans un lycée en 2012, le 1er Festival de poésie de Creil 2012, la lecture privée de 2012, le 2ème Festival de poésie de Creil 2013, les présentations 2013, la lecture de 2013, le salon régional de 2013, le 3ème Festival de poésie de Creil 2014, un salon et les interventions dans un lycée, la lecture privée, la carte blanche et la lecture de fin 2014, le salon du livre et de la BD de Creil 2015, la manifestation 2016

 

 


PREMIÈRE LECTURE ET PUBLICATIONS À TIRAGE LIMITÉ EFFECTUÉES :

voir En regard, sur Bertrand Créac'h Revues et...


 

 

ISBN 978-2-84791-080-3
- livre de 92 pages avec 39 reproductions en quadrichromie sur Galaxi Keramik 170 gr., format 165 x 235 - 20 € 30

éditions Bernard Dumerchez

 

libraires :

 

diffusion et distribution libraires : les Belles lettres
- voir la fiche livre -

 

particuliers :

 

chez votre libraire habituel

 

En regard, sur Bertrand Créac'h est consultable en ce moment :
à la librairie la Lucarne des écrivains à Paris
à la Librairie du Labyrinthe à Amiens

 

commander le livre en ligne et le retirer dans une des librairies du réseau Place des libraires
du Furet du nord (Nord-Pas-de-Calais)

ou Sauramps (Montpellier et Cévennes)

 

commander le livre en ligne et le retirer dans une des librairies Fnac,
lalibrairie.com,
Cultura
ou un centre Leclerc

 

partager, lire ou commander le livre en ligne par Libfly

 

commander le livre en ligne sur Amazon.fr,
sur Chapitre.com

ou en indirect par Rue des livres

 

ou par courrier à
A.D.N., 1 rue Stephenson, 60100 Creil

 

 

Il a été tiré d'En regard, sur Bertrand Créac'h trente exemplaires numérotés de 1 à 30 chacun accompagné d'un lavis original de l'artiste.
Tous ces exemplaires sont signés au colophon, par l'auteur et l'artiste.
Les 7 exemplaires numérotés de 1 à 7 sont présentés dans une sculpture originale en marbre de Bertrand Créac'h.

 

voir un exemplaire de tête


voir un livre-sculpture

 

livre présent sur certaines expositions de l'artiste

 

 


Ils l’ont acquis :
Médiathèque départementale de l'Oise
Bibliothèque départementale de la Somme (renseignez le titre du livre)

 

 

- voir les premières présentations du texte -

 

 

(autres livres de littérature et arts aux éditions Dumerchez :

Patrick Casson & Eddy Devolder, Gérard Titus-Carmel, la Part du livre
Colette Deblé, Lumières de l’air
Bernard Dufour, Alban Berg (Wozzek, Lulu & Marion)
Alain Jouffroy, Victor Brauner
Alain Jouffroy, Marcel Duchamp (livre+CD)
Pierre Jean Jouve, André Masson
Bernard Noël, Veira Da Silva
Jean-Dominique Rey, Henri Michaux
Roland Topor, Courts termes

etc.)

 

 

cet ouvrage a reçu le soutien
du Conseil régional de Picardie Culture Arts plastiques
du Ministère de la culture et de la communication Direction régionale des affaires culturelles DRAC de Picardie Arts plastiques
du Conseil général de l'Oise
et de la Ville de Saint-Leu d'Esserent

 

 



trois lectures du texte seul ont été effectuées
avec le percussionniste Serge Béchu
à l'occasion des journées européennes du patrimoine à Saint-Leu d'Esserent
et à la librairie Folies d'encre à Saint-Ouen

- voir les photographies d'une des lectures de Saint-Leu d'Esserent

 

 

 

(publié depuis dans la même collection : En regard, sur Lino de Giuli)